Publié le

Le Mécènat avec Patreon: Pourquoi et Comment?

image_pdfVoir PDFimage_printImprimer

Ceux qui regardent régulièrement les vidéos de la chaîne Le Bear CNC ont vu apparaître depuis quelque temps une sorte de générique de fin. Il s’agit en fait de remercier les généreuses personnes qui ont fait le geste de s’engager, avec Patreon,  à contribuer financièrement  au développement des activités de partage de connaissances, faites à travers des vidéos YouTube et des articles sur ce blog.

Patreon est donc une forme de “crowdfunding” (financement participatif), mais par différence avec d’autres systèmes existants, faits pour financer un projet spécifique, il s’agit ici de financer sur le long terme une activité créative. L’avantage pour les donateurs est qu’il s’agit de petites sommes ( à partir de 1 $ US par mois ), et pour le “créateur”, la régularité permet de budgéter et planifier.

Pourquoi Le Bear CNC a besoin de Mécénat ?

Deux raisons principales:

  1. La création de vidéos est une activité qui demande d’y passer beaucoup de temps. Pour conserver la gratuité totale de l’accès aux vidéos, il n’y a que 2 possibilités:
    1. Trouver une activité rémunératrice, et diminuer le nombre de vidéos produites,
    2. Faire appel à la générosité de ceux intéressés par le sujet.  Personnellement, je suis passionné par ce que je fais, et je n’ai aucune envie de retrouver des missions de programmeur comme je l’ai fait pendant tellement d’années, donc mon choix est simple, mais j’ai vraiment besoin de votre soutient.
  2. Pour créer des vidéos de qualité, et faire des articles, sur des sujets techniques comme la CAO, l’impression 3D et la CNC, en plus de temps, il faut aussi des moyens logiciels et matériels. Exemple: pour l’instant mon seul appareil photo/camera est mon smartphone. La qualité des photos où vidéos faites avec lui est correcte, pour un smartphone. Dans l’absolu, on est bien loin du compte! Impossible de faire des gros plans avec un bon piqué, par exemple. J’aimerais vraiment pouvoir compter sur un matériel dédié de bonne qualité, ce que je ne pourrais pas faire sans votre aide. Et cela n’est qu’un exemple spécifique, il y a de nombreuses autres choses du même genre que je souhaiterais pouvoir faire pour améliorer la qualité globale du travail produit

Comment devenir Mécène avec Patreon ?

Commencez par visiter le site de Le Bear CNC sur Patreon.

2018-02-10 12_06_03-Le Bear CNC is creating Videos on Fusion 360, tutorials and blog articles _ Patr

Il y a des niveaux définis de “récompense”, mais rien n’empêche de mettre exactement le montant que l’on souhaite, comme 12,5 $US si on veut. Il s’agit de Dollars US, donc ça fait un peu moins en Euros. Attention toutefois, la TVA est calculée sur votre dont, pour 5$ de don, 6$ seront prélevés le 1er du mois suivant votre engagement (20% de TVA); Ne vous souciez pas de la conversion $ US versus €, c’est fait automatiquement et gratuitement par Patreon.

Si donc vous décidez de soutenir le Bear CNC par un don, vous cliquez sur le bouton “Become a Patron” (En Anglais, Patron n’a pas le même sens qu’en Français. Il s’agit soit d’un consommateur dans un restaurant, bar où boutique, soit d’un cotisant à un club, donateur à une charité, etc…). Vous vous retrouvez sur la page qui vous demande de choisir le montant de votre engagement. Vous pouvez sélectionner l’un des niveaux pré-définis, et, comme dit plus haut, en modifier le montant à votre convenance si vous le souhaitez.

2018-02-10 12_31_06-Patron Checkout _ Patreon

Cliquer sur “Continue” vous amène à la demande d’identification. Si vous êtes sur Facebook, vous pouvez vous identifier directement, sinon vous devez entrer, comme sur à peu près tous les sites, nom complet, adresse email et mot de passe. Cela étant fait, vous accédez à la demande de confirmation de votre promesse de don.

2018-02-10 12_49_10-Patron Checkout _ Patreon

Comme indiqué, votre carte ne sera débitée que le 1er du mois suivant, et ainsi de suite jusqu’à ce que vous résiliez votre promesse. Vous pouvez aussi à tout moment modifier le montant. Ne vous étonnez donc pas de ne voir aucun débit sur votre compte dans les jours suivant immédiatement votre promesse de don. Comme vous pouvez le voir aussi sur cette copie d’écran, il vous est possible d’utiliser PayPal, la manière la plus sûre (à ma connaissance) de payer sur Internet, puisque les informations de votre carte bancaire ne sont pas diffusées, seul PayPal en a connaissance.

Et voilà!

2018-02-10 12_57_29-Thank you for your pledge to Le Bear CNC _ Patreon

Un très, très grand merci à vous!

Publié le

Calibration d’une Imprimante 3D.

WP 20171228 11 56 43 Pro thumb - Calibration d'une Imprimante 3D.
image_pdfVoir PDFimage_printImprimer

Ces sujets reviennent tout le temps sur les divers groupes traitant de l’impression 3D, et les réponses se trouvent éparpillées dans plusieurs dizaines, pour ne pas dire centaines, de messages, qu’il faut ensuite trier pour trouver celles qui correspondent réellement aux bonne méthodes nécessaires à la calibration et aux réglages d’une imprimante 3D. Bien sûr, je vais me baser dans cet article sur ma propre imprimante, mais les explications données s’appliquent pratiquement à toutes les imprimantes.

Calibration d’une Imprimante 3D

De quoi s’agit-il, et pourquoi ce serait différent des réglages? Calibrer consiste à étalonner un appareil, en comparant les données obtenues avec des données de référence, de manière à obtenir par la suite une réplication fidèle des valeurs. Dans le domaine qui nous intéresse, il s’agit de comparer les données sorties de l’imprimante (dimensions d’un objet), avec les données de références, c’est à dire les dimensions données à l’objet, à l’aide d’un pied à coulisse, pour ensuite aller modifier dans l’imprimante elle-même (ici, en fait le firmware de la carte contrôleur), les valeurs qui pilotent ces différents mouvements. La calibration est directement liée à l’imprimante elle-même, alors que les réglages sont liès à l’impression, aux objets imprimés, plutôt qu’à l’imprimante, même si ils en dépendent, bien sûr.

Calibration de l’extrusion

La toute première fonction de notre imprimante à calibrer est l’extrusion. Il s’agit de vérifier si la longueur de filament extrudée correspond effectivement à la longueur demandée. Le facteur d’extrusion est un des paramètres sur lesquels jouer dans les réglages, mais encore faut-il que la base de départ soit correcte.
La méthode est très simple: on fait une marque sur le filament en sortie de l’extrudeur, on extrude une certaine distance, on mesure si la longueur de filament sortie correspond effectivement à la longueur demandée. Si oui, tant mieux, on passe à la calibration suivante, sinon, on va modifier dans le firmware la valeur indiquant à l’extrudeur le nombre de pas pas millimètre, et on recommence le test jusqu’à ce que la longueur extrudée soit égale à la longueur demandée.

Mon extrudeur est sans doute différent du votre, mais la méthode reste identique:

Lisez la suite…

Publié le

De l’Idée à la 3D (Impression 3D avec Fusion 360)

Open Belt GT2 tensioner. 2017 Apr 10 04 09 51PM 000 CustomizedView2542572280 - De l'Idée à la 3D (Impression 3D avec Fusion 360)
image_pdfVoir PDFimage_printImprimer

Depuis que j’ai découvert Fusion 360, en dehors d’apprendre à me servir de l’outil, je m’y suis surtout intéressé pour sa capacité à générer du G-Code d’usinage directement. Mais l’impression 3D avec Fusion 360 est aussi une fonctionnalité très pratique, et c’est de cela dont nous allons parler aujourd’hui, pour changer!

Si l’on est actif où intéressé par le domaine de la CNC, notamment pour le fraisage, il est assez logique de s’intéresser aux imprimantes 3D. Après tout, ce sont des machines CNC aussi, et leurs capacités de produire des objets à partir de rien peuvent se révéler très complémentaires, et un peu magique aussi.

Pour montrer une utilisation pratique d’impression 3D avec Fusion 360, nous allons examiner un exemple très concret: la réalisation d’un tendeur de courroie “ouverte” GT2. Les courroies GT2 sont très répandues dans le monde de l’impression 3D, mais je m’en sers aussi pour ma machine CNC. Ce sont des courroies destinées à transmettre le mouvement de moteurs pas à pas, par le biais d’une poulie dentée. Le 2 se réfère au pas, de 2 mm par dent. Une poulie crantée de 20 dents fera donc un mouvement de 40 mm pour un tour complet de 360°.

Après de nombreuse recherches pour trouver un accessoire qui me conviendrait, je n’ai rien vu qui me convenait. Mon idée était d’avoir, d’un coté, la courroie crantée pincée, en utilisant ces crans pour avoir un maximum de friction malgré une petite longueur, et de l’autre un boulon avec la tête prisonnière, de manière à ce que en serrant un écrou on puisse faire varier la tension.

Lisez la suite…

Publié le

La Chaîne Logicielle

Chaîne Bois
image_pdfVoir PDFimage_printImprimer

De l’idée de départ jusqu’à la fabrication de la pièce sur votre machine CNC, tout va se passer sur l’ordinateur, utilisant différents logiciels selon l’étape du processus à effectuer, constituant ainsi une chaîne logicielle.

LA Chaîne logicielle, dans l’absolu, n’existe pas. Il y a la vôtre, celle que vous allez petit à petit adopter, qui vous sera la plus familière. Même si, selon les cas particuliers, vous allez sans doute avoir besoin de l‘adapter.

Dans cet article, La Chaîne Logicielle est générique. Nous allons voir les différentes étapes nécessaires pour transformer une idée en objet fini, et évoquer les différents outils logiciels qui peuvent être utilisés. Certains logiciels permettent d’effectuer TOUTES les étapes, où presque, alors que d’autres ne permettent qu’une seule opération. Nous reviendrons plus en détail sur certains de ces logiciels dans le futur.

Il existe aussi de nombreux utilitaires, permettant de passage d’une étape à une autre, comme la conversion d’un fichier DXF en GCode, mais je n’en parlerais pas dans cet article, dans la mesure où le but est d’avoir le MINIMUM d’étapes. Je vais donc me focaliser sur les outils plus complets, par rapport à des utilitaires ne remplissant qu’une seule fonction. Le Forum est là pour en parler, une discussion me semble plus appropriée qu’un article, qui ne peut brosser qu’un tableau générique.

Lisez la suite…

Publié le

Vitesse et Avance: Trouver le Point d’Equilibre pour Usiner Bois et Plastiques.

Coupe du bois fraise droite
image_pdfVoir PDFimage_printImprimer

Traduit et adapté de l’original chez PreciseBits

La première question que la plupart des gens posent lors de l’utilisation d’outils au carbure pour couper du bois (et autres matériaux tendres) pour la première fois est: « Quelles sont les meilleures vitesses d’avance et de rotation« . Ce qu’ils veulent réellement savoir est: « Jusqu’à quelle vitesse je peux aller sans casser d’outil? Quelles sont les conditions optimum de coupe avec mon équipement?« . La vraie question est « Comment trouver le point d’équilibre pour usiner bois et plastiques? ». Si vous travaillez principalement le métal, dans la plupart des cas, le processus de sélection de la vitesse de rotation (tours/minute de la broche) et de la vitesse d’avance (vitesse de déplacement de la fraise dans le matériau), est relativement simple. Si vous travaillez du bois, où des matières plastiques, le monde n’est pas aussi gentil avec vous… Toutefois, il est possible d’arriver à une combinaison optimale de vitesse d’avance et tours/minute, pour trouver le point d’équilibre pour usiner bois et plastique, de manière fiable et reproductible, sans trop se prendre la tête.

La discussion qui suit suppose que:

  • VITESSE réfère toujours à la vitesse de rotation de la broche en t/mn.
  • AVANCE réfère toujours à la vitesse à laquelle l’outil se déplace dans le matériau travaillé (en mm/min).
  • Vous avez mesuré le backslash sur les axes X et Y de votre fraiseuse CNC et ils sont tous deux inférieurs à 0.025 mm (1/4 de 1/10 de mm)

Dans n’importe quel matériau, les performances et la longévité de l’outil sont principalement influencés par:

  • Densité et abrasivité du matériau
  • Homogénéité (Densité et propriétés de découpe constantes d’un point à un autre)
  • Pente d’avance (accélération et décélération)
  • Avance
  • Vitesse de rotation de la broche

Lisez la suite…