Fraises pour le Travail du Bois

Tout le monde sait que, parce que le bois est bien moins dur que du métal, il est donc « évidemment » plus facile à travailler. Malheureusement, comme pour beaucoup de notions de « bon sens », cela n’est vrai que pour un nombre très limité d’opérations. Enlever l’extrémité d’un madrier en pin de 10 cm x 20 cm est un peu plus simple que de faire la même chose sur une barre d’acier de même dimensions!

Cependant, lorsqu’il s’agit de mise en forme et de creuser/sculpter, les propriétés variables du bois de n’importe quelle sorte, le rendent plus difficile à travailler que tous les métaux sauf les plus difficiles. Des applications comme la lutherie, la marqueterie, la fabrication de meubles, de queues de billard personnalisées, demandent un niveau de précision à peu prés équivalent à la fabrication de montres, mais en utilisant des matériaux qui, tout simplement, ne veulent pas être coupés en formes précises et prévisibles.

Comme vous l’avez sans doute déjà découvert par vous même, il n’y a pas beaucoup d’information sur les vitesses d’avance et de rotation (feed and speed) pour le travail du bois à trouver sur Internet. D’après notre expérience, ce qui se trouve est, ai mieux, pas très fiable, et au pire, pure bêtise! Comme les travailleurs du bois par CNC l’ont trouvés depuis les débuts de l’usinage du bois automatisé, rien ne bat la détermination empirique de la meilleure combinaison tours/minute et vitesse d’avance pour le matériau travaillé. Dans ce but, nous avons développé le « Test du Point Optimal ». Il fonctionne vraiment, et rembourse le temps passé en réduisant les casses de fraises, améliorant la qualité de coupe, et en augmentant la productivité de vos opérations de fraisage.

Tous nos outils avec une queue de 3,175 mm ( 1/8″) sont disponibles avec et sans anneaux de réglage de profondeur